L'actu du projet Crescendo

Dans le cadre de son plan Crescendo, EpiCURA poursuit notamment la rénovation du site d'Ath. Le prochain chantier prévoit la création d'un parking de 136 places destiné à améliorer le stationnement des patients et de leurs proches aux abords de l’hôpital. Pour la sécurité de tous, les abords du chantier seront délimités à l'aide de barrières et une signalisation provisoire sera installée. À partir du lundi 6 septembre 2021, les entreprises débuteront les travaux de terrassement et des camions procèderont au transport des terres.

Découvrez le communiqué de presse ici.

D’ici la fin de l’année 2021, le site d’Hornu abritera le pôle oncologique d’EpiCURA, permettant d’y intégrer le service oncologique de Baudour. Pour anticiper ce regroupement, des travaux de rénovation et d’extension au sein de l’hôpital de jour oncologique d’Hornu sont nécessaires. Dès lors, à partir du lundi 2 août, l’hôpital de jour oncologique d’Hornu sera installé provisoirement à la route 25-29. Cette rénovation offrira un environnement encore plus spacieux et confortable aux patients et au personnel.

Pour en savoir plus sur les projets du pôle borain d'EpiCURA, cliquez ici !

 

Nous vous en parlions il y a quelques temps, la rénovation des unités de soins du site d'Ath se prépare en coulisses. Afin d'optimiser encore la prise en charge des patients, les équipes qui encadrent ce chantier Crescendo souhaitent s'entourer de tous les acteurs concernés... y compris les patients !

En effet, leur vision en amont des projets est d’une grande richesse, c'est pourquoi les personnes hospitalisées à Ath recevront désormais un document leur proposant de faire partie de la réflexion autour de la rénovation des unités. Celles et ceux qui se manifesteront auront l'occasion de faire part de leur expérience à l'hôpital à l'équipe en charge du projet et de suggérer des pistes d'amélioration. 

L’objectif principal de cette démarche est d’améliorer la sécurité et la qualité des parcours de soins en prenant en compte l’expérience des patients.

Afin d'augmenter encore l'offre de soins et la qualité de service de l'hôpital d'Hornu, la construction d'un bâtiment de 5 étages et un sous-sol débutera prochainement. Cette extension regroupera des unités de soins dont les Soins intensifs, de nouvelles salles d'opération ou encore la Dialyse. Hornu renforcera ainsi son positionnement d'hôpital aigu de référence au sein du bassin de soins de la région de Mons-Borinage.

Après l'obtention du permis de construction en mars 2021, ce 6 juillet, une autre étape-clé est franchie puisque la Région wallonne signifie son accord définitif pour procéder au lancement du chantier. Les entreprises vont pouvoir démarrer les travaux : compte tenu des vacances d'été, le démarrage effectif du chantier est fixé en septembre.

Dans la suite de la construction de la nouvelle aile qui métamorphose le site d'Ath, la construction de l'extension d'Hornu est l'un des plus gros chantiers du plan Crescendo d'EpiCURA. Ce dernier continue à se concrétiser selon un timing fidèle au calendrier établi !

La construction déjà finalisée du nouveau parking permettra de maintenir une offre de stationnement suffisante sur le site tout au long des différentes phases de ce chantier d'envergure. À terme, grâce au nouveau parking aménagé récemment, EpiCURA disposera de 20% de places de parking supplémentaires sur le site hornutois.

"Nous sommes impatients de démarrer le plus important chantier de Crescendo. L'ensemble du site sera marqué en profondeur par cette réalisation.", commente Dominique Tesse, directeur du département Infrastructures.

La rénovation des unités de soins de l'hôpital d'Ath fait partie des grands projets de Crescendo, le plan médico-infrastructures d'EpiCURA. Si la transformation sera visible début 2022 sur le site, la préparation de ce chantier est déjà bien lancée, comme l'explique Guillaume Strens, chef de projet. "Le travail a commencé l'été 2020. Nous avons débuté les réunions pour définir les enjeux et les besoins qui jalonnent ce projet, afin de le développer pour qu'il réponde au mieux aux attentes des utilisateurs. Nos patients et métiers hospitaliers, d'aujourd'hui sont les co-concepteurs de notre hôpital de demain !"

Vincent Rebella, directeur infirmier du site d'Ath, commente l'intérêt pour tous les métiers d'être impliqués dès le début dans les réflexions. "C'est très positif de tenir compte dès le départ des réalités du terrain. Cela permet de faire évoluer le projet dans un sens qui convient au plus grand nombre, basé sur nos expériences et pas uniquement sur une vision d'architecte."

Cette implication des équipes présente aussi l'avantage de rassurer le personnel : "Au fil des étapes du chantier, nous allons informer les collaborateurs des avancées et des adaptations qu'elles induisent dans leur quotidien afin que chacun puisse travailler sereinement pendant les travaux", commente Vincent. Le jeu de chaises musicales qui va se mettre en place pour permettre la rénovation des unités engendrera en effet des changements dans les habitudes d'une partie du personnel.

Notons que les reconditionnements seront pensés en tenant compte des retours d'expérience des équipes, mais aussi d'un certain nombre de patients ayant séjourné à l'hôpital.

Le chantier de rénovation des unités de soins du site d'Ath débutera juste après l'inauguration du nouveau bâtiment, début 2022. Il comportera 3 grandes phases et s'étendra jusque début 2025.