Baudour - Hornu 2030
Pôle cardiologique - Hornu (projet terminé)

Le service de cardiologie est l’un des fleurons d’EpiCURA. Pour rencontrer la diversification et le développement des activités proposées, il s’est modernisé. Les deux salles de coronarographie sont rénovées et un hôpital de jour de coronarographie a ouvert ses portes. Ce dernier permet la réalisation d’une multitude d’interventions en one-day, rencontrant les exigences amorcées par le virage ambulatoire.

Les différents aménagements relatifs aux activités de cardiologie contribuent à positionner EpiCURA comme un acteur incontournable de la région.
Laboratoire du sommeil (fin estimée : 2020)

Le site d’Hornu centralisera les activités du pôle borain liées au sommeil. La clinique du sommeil comportera 8 lits et des locaux de consultation. Une équipe pluridisciplinaire prendra en charge les patients, de jour (oxygénothérapie) comme de nuit (laboratoire du sommeil).
  • La concrétisation de ce projet permettra de positionner le site d’Hornu comme pôle d’excellence, un atout indéniable à l’heure des réseaux hospitaliers.
Pôle oncologique (fin estimée : 2021)

Le site d’Hornu se positionne comme un hôpital aigu de référence. Il abritera le pôle oncologique d’EpiCURA, qui regroupe
  • une unité d’hospitalisation de 30 lits,
  • un hôpital de jour,
  • une unité d'hématologie,
  • des consultations,
  • une zone de préparation des cytostatiques.
La création de ce pôle oncologique permettra notamment de déplacer le SP d’Hornu à Baudour (pôle de revalidation) et de rapatrier le service oncologique de Baudour à Hornu.
  • La centralisation du service d’oncologie sur le site aigu d’EpiCURA permettra à l’institution de se positionner comme pôle d’excellence dans le cadre du Réseau PHARE.
  • L’expertise d’EpiCURA dans les domaines de la radiothérapie et de l’hématologie constitue également un atout.
Pôle de revalidation - Baudour (fin estimée : 2024)

Un bâtiment consacré au service de revalidation locomotrice sortira de terre sur le site de Baudour. Les unités 3A, 3D et 6A de l’hôpital seront reconverties afin d’accueillir provisoirement l’unité SP de Beloeil. Lorsque celle-ci intègrera le nouveau bâtiment, les 3 unités seront rénovées et des activités leur seront attribuées en fonction des besoins.
  • Cet investissement permettra à EpiCURA de renforcer le positionnement chronique et ambulatoire de l’hôpital de Baudour et de présenter ce pôle de revalidation comme un centre de référence au sein du Réseau PHARE.
Quartier opératoire - Baudour (fin estimée : 2021)

Le site de Baudour se définit comme un hôpital chronique et ambulatoire. Dans un souci de développement des activités de chirurgie one-day et pour optimiser l’accueil des patients en chirurgie orthopédique, le quartier opératoire du site de Baudour sera réaménagé.
  • Le projet vise à moderniser les infrastructures existantes. Dans le futur, le bloc opératoire sera entièrement dédié à des interventions en hospitalisation de jour.
Extension - Hornu (fin estimée : 2024)

Parce que le site d’Hornu se positionne comme un hôpital aigu de référence, un service d’urgences de 1700m² a vu le jour en 2019. Ce chantier a permis le reconditionnement du plateau localisé au rez-de-chaussée, la construction d’un garage pour les ambulances, la mise en place d’Urgences pédiatriques et la construction de nouveaux locaux de consultations pour le service ORL.

Le projet comporte également la création d’un sas ambulances qui permettra un accueil optimisé des patients arrivés sur civière.
Soins intensifs - Hornu (fin estimée : 2021)

En parallèle du nouveau service des urgences d’Hornu, la médecine aigue s’y développe avec l’extension des Soins intensifs, passant de 12 à 15 lits.
  • En attendant d’intégrer l’USI à l’extension, l’unité pourra être provisoirement délocalisée afin de permettre des travaux d’optimisation du service actuel. Au programme, le remplacement des châssis, l’amélioration de la séparation des patients et la révision des fluides médicaux et de l’électricité.
Médecine nucléaire (fin estimée : 2020)

Tout comme à Ath, les services de médecine nucléaire des hôpitaux de Baudour et d’Hornu seront équipés de la dernière génération de Spect-CT.

Cet équipement lourd renforcera l’activité ambulatoire des sites. La caméra Spect-CT produit des images médicales optimales et assure confort et qualité de traitement au patient.
  • Des travaux seront réalisés dans les locaux afin de répondre aux demandes de l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire.
Optimisation de l'accueil - Baudour (fin estimée : 2022)

Réinventer l’accueil du patient fait partie des défis d’EpiCURA pour les années à venir. Pour offrir plus de confort et réduire le stress des visiteurs, l’accueil du site de Baudour sera optimisé.

Les guichets d’admission et de consultation seront réaménagés. Pour améliorer le flux de patients, le placement d’un desk central au niveau des anciens prélèvements est à l’étude. Ce desk redirigerait à l’avant les patients qui se présentent pour une hospitalisation, et à l’arrière les patients ambulatoires.
  • Parce que l’accueil du patient commence dès son arrivée sur le parking, une attention particulière sera portée au stationnement des personnes à mobilité réduite et aux patients dialysés.
Mobilité (fin estimée : 2021)

L’extension du site d’Hornu va modifier la circulation aux abords de l’hôpital. Afin d’améliorer la mobilité, le parking s’agrandira, pour passer de 332 places à 520 (dont 20 PMR).
  • Ces nouveaux emplacements se situeront sur les lieux du hangar Covago et des bâtiments DOD, après leur démolition. En tenant compte des nouveaux aménagements du site (extension, nouvelles Urgences et entrée ambulances, sortie de nuit,…), les flux de circulation seront également simplifiés.